Transition au samovar

PDFImprimerEnvoyer

REUNION TRANSITION AU SAMOVAR

11 DECEMBRE 2012

Rédaction Jacqueline.

Bonne lecture à toutes et à tous.

Au plaisir de nous revoir le 8 janvier à la Maison de la Nature et de l’Environnement, à 19h !

Tour de table rapide. Chacun  explique  la raison de sa présence ce soir : se tenir au courant des activités des différents groupes, retrouver la chaleur des relations crées autour de la transition, s’encourager à créer de nouvelles solidarités ; tout le monde apprécie ces rencontres et se réjouit de passer une soirée sympa au Samovar.

-          Un adhérent du groupe Colibri, très proche de l’esprit de la transition vient nous parler du problème rencontré par un berger qui fournit du fromage à des amap et va être expulsé des terres qu’il occupe avec ses brebis (40 hectares ) .

-          Saint Médard-en-Jalles. Le groupe très actif a organisé une soirée d’information, un SEL de 30 familles fonctionne. On peut retrouver les infos de ce groupe sur le site : sel-saint- médard –en –jalles.webjalles.org

-          Dernières nouvelles des « pomme-de-terroristes » de Parempuyre : première année sur un terrain en jachère, quelques récoltes, un groupe de 8 personnes.

-          Saint-Aubin du Médoc ; une Amap : Julien pour les fromages et Virgile pour les légumes, cherchent des terrains pour s’installer.

-          Groupe du Libournais. Une vingtaine de personnes a réalisé un guide des alternatives en Libounais ; lancement de la Miel, Monnaie d’Intérêt Economique Local sur le modèle de l’Abeille de Villeneuve sur Lot, avec un fonds de garantie de 5000 euros, début 2013. Trans’lib est l’association porteuse de la MIEL, asso fédérant toutes les association du Libournais. Une trentaine de prestataires en janvier est prévue pour utiliser ma MIEL.

-          Entre-deux-Mers en Transition : « Incredible Edible » a fait son entrée à Créon. Création de bacs plantés de légumes devant une grande brasserie, légumes mis à la disposition de tous, on peut se servir, Pascal signale l’existence de ce genre de bacs dans une station de métro à Londres.

-          Terre en Partage s’installe au sud de La Réole, à Aillas. Un paysan sans terres cherche à s’installer. Samedi 15 et dimanche 16 décembre, séminaire à « La Grande » à Lamothe Landéron.

-          Présence ce soir de deux personnes qui travaillent avec France-Amérique Latine, au cours d’un voyage solidaire initiation à la transition et à la permaculture. Des liens peuvent se tisser.

-          Le groupe La Réole s’est constitué pour commercialiser des produits bios, on a passé le film de Coline Serreau avec débat, l’amap est le seul projet réalisé à ce jour.

-          Le groupe dans le Sud-Gironde, à  Noaillan, organise des journées sur des thèmes très variés, confiture, lessive, création d’un lieu de réunion et d’activités. Il est très dynamique.

-          Un film-débat sur le bassin d’Arcachon a eu lieu dans le but de constituer un groupe.

-          On signale à Belin-Beliet un courant alternatif intéressé par la Transition. On va passer un film-débat

-           

Quelques infos sur le groupe Gironde

-L’Université Populaire de l’Environnent propose des conférences, la prochaine aura lieu le 9 janvier à 19h à la «Maison de la Nature et de l’Environnement ». La dernière conférence a été animée par François Bouchet sur le rapport Meadows : « Les limites à la croissance »

-On a proposé un groupe de lecture sur la Revue Durable, la dernière réunion portait sur : « La petite agriculture paysanne peut elle nourrir la planète ? » La conférence-débat sur le livre « Halte à la croissance » -autre nom du rapport Meadows- sera reproposée prochainement dans un lieu restant à définir.

-Le 19 février une conférence avec Benoit Thévard  à Pessac

-La gestion des déchets : Conférence-débat proposée et animée par Alain Blanc. Date prochainement sur le site de l’Université Populaire de l’Environnement de la MNE.

Il existe 120 territoires en transition en France. Il y a un site internet, un comité de liaison. La transition est un concept anglo-saxon et possède de nombreux groupes étrangers.

En mai 2013 à Cluny en Bourgogne aura lieu le 2ème Festival de la Transition, ouvert à tous : Attac, réseau national des Amaps, l’Âge de faire, les territoires en transition.

La transition existe aussi au niveau international, comment la France peut elle y participer ?

Un groupe se crée autour d’un «habitat partagé» avec Colibri : réunion le dernier mercredi de janvier à la maison écocitoyenne, sur les quais.

On a aussi acheté le film : « Culture en transition » pour le faire passer dans le réseau « Clin d’œil » qui fait passer des films avec débat dans les petites salles de Gironde. On va réfléchir au type d’animation que l’on souhaite faire, associer Christian Araud qui a écrit des livres sur la décroissance, notamment « La décroissance ou le chaos ».

Mardi 18 decembre  à 18h 30 réunion du collectif déchets au Samovar.

Pascal Bourgois nous invite ensuite à découvrir le «Rêve du Dragon », il faut commencer par rêver des choses, rêver avant de passer à l’action, imaginer le modèle de société dont on rêve, nos rêves à l’échéance d’un an. Un second « tour de table » permet à chacun de proposer son rêve :

Disparition du capitalisme, des abeilles dans tous les jardins, plus de potagers pour remplacer les plantes décoratives, que tout le monde puisse manger sur cette terre, que je puisse faire réparer ma radio-cassette (on signale le café repair du « petit bio » le jeudi soir), moins de voitures, penser que c’est formidable d’avoir besoin les uns des autres, cultiver plus de liens, moins de pistes cyclables si on supprime la voiture, des services désintéressés, des jardins partagés, plus de tolérance, plus de gratuité, se poser le problème de la propriété privée, une tarte Tatin à partager.

Notre dame des Landes est un catalyseur des antiproductivistes, rêve du développement de la  transition, inventer le monde de demain, moins de voitures, et…cultiver les vieux copains et les potagers !

Sur le même thème vous trouverez parmi les deux pièces jointes le mémoire de Camille Bourgois faisant joliment référence à son expérience parmi nous, il y a déjà plus d’un an. A lire absolument pour l’optimisme qui y est communicatif, et la belle confiance en un avenir …différent.

On signale qu’il est sorti du chapeau 291 euros pour le diner du Samovar prévu pour 25 personnes. Merci à tous pour la bonne participation.

N’oubliez pas notre prochaine rencontre le 8 janvier à la MNE, 3 rue de Tauzia à 19h !

Venez et faites venir.

Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde. (d’après Gandhi).

Et Bonnes Fêtes à tout le monde !

template joomla