Mai avec Gironde en transition

PDFImprimerEnvoyer

  1. Point sur les différents groupes de transition en Gironde : St Médard, Parempuyre, libournais, Entre-deux-Mers, Landes girondines, Val de Leyre
  1. Point sur les groupes possibles ou en projet à Bordeaux, Sauveterre de G, Sainte Foy la G, Sud Bassin, Pellegrue…
  1. Forum ouvert lors de l’écofestival de Pellegrue le samedi 10 mai, Diffusion du film In Transition 2.0 à la Salle des fêtes de Libourne en partenariat avec le CIL (Cinéma Indépendant Libournais) le mardi 3 juin à 20h00 http://www.intransitionmovie.com/fr/, contact avec l’Agenda 21 de Bruges pour une action le 28 ou 29 juin
  1. Rencontre nationale sur la transition les 14 et 15 juin à Fontainebleau (voir invitation en fin de mail)
  1. Débat sur l’intérêt de répondre à un appel à projet du Conseil régional sur l’innovation sociale http://les-aides.aquitaine.fr/article1118.html
  1. Questions diverses

voix du vent
 
–         Participation à Alternatiba en les 10 et 11 octobre 2014 à Bordeaux http://www.bizimugi.eu/wp-content/uploads/2013/12/101001000-Alternatiba-FR.doc
 
N’hésitez-pas à demander la désinscription de cette liste si vous ne souhaitez plus recevoir les courriels de la transition
 
 
Dans le cadre de l’Université populaire de l’environnement, quelques infos à faire circuler :
 
Mercredi 14 mai à 19h00
 
A la Maison de la nature de l’environnement Bordeaux-Aquitaine,
3 rue de Tauzia à Bordeaux
Rencontre des Amis de la Revue Durable
et échanges autour du dossier du trimestre
 
« L’énergie citoyenne est vitale pour la transition énergétique »
 
http://www.larevuedurable.com/fr/energie-et-climat/972-energie-citoyenne-les-cooperatives-moteurs-de-la-transition-version-papier.html
 
 
Dimanche 11 mai à 17h00 à la Brasserie saint Léon à Créon,
film-débat "La voix du vent - semences de transition"
 
Documentaire franco-espagnol
 
Jean Luc Danneyrolles, agriculteur de Provence et Carlos Pons, realisateur Espagnol, organisent un voyage vers Grenade à la rencontre du mouvement social alternatif, entre agro-ecologie et changement de paradigme. Ils engagent un cameraman et partent lors des grands froids de février 2012, avec pour tout moyen d’échange et seule richesse : des semences paysannes.
 
Le témoignage d’un mouvement qui prend de l’ampleur...
 
Un nouveau monde est en germination sur notre terre et dans l’inconscient collectif des peuples, il émerge déjà fortement dans beaucoup de cœurs et en de nombreux lieux. Les semences échangées lors de notre voyage sont utilisées comme le fil conducteur de nos rencontres. Nous établissons à travers elles un lien entre les quelques projets alternatifs que nous avons visités, et l’ensemble des projets qui germent et se multiplient autour de la Méditerranée occidentale, et partout à travers le monde.
 
Dans ce voyage collectif, de nombreuses expériences personnelles ou collectives permettront d’aborder des sujets entrecroisés autour de l’agroécologie, la permaculture, la décroissance, la coopération, l’autonomisation personnelle et populaire...
 
Plus globalement nous souhaitons témoigner de ce mouvement de pensée actuel dirigé vers le changement de paradigme post-capitaliste.

L’idée est de chérir l’espoir que le monde va finalement évoluer au-delà de l’égoïsme, du matérialisme, de la corruption et la concurrence, de surmonter des siècles d’oppression, pour aller vers quelque chose de nouveau, où la reconnexion profonde avec la nature et un radical changement dans notre traitement vers elle et tous les êtres vivants peuvent être la clé.
 
Plus d’infos sur : http://lavoixduvent.blogspot.be/
Voir en ligne: Film à découvrir
 
 
 
Plus informations :

Vous êtes invité à 2 journées de rencontre tournées vers l'action, samedi 14 et dimanche15 juin, pour consolider ensemble le nouvel élan de cette coordination à l'échelle de la France.

Une rencontre s'inscrivant dans l'Histoire :
Le mouvement des "Villes et Territoires en Transition" est par principe horizontal et décentralisé. Pour autant, la nécessité d'une "présence" au niveau français est apparue à différentes occasions, en particulier suite à des demandes répétées du réseau international de la Transition (le "Transition Network") basé en Grande Bretagne, pour savoir auprès de qui répercuter des questions concernant la France.
De ce fait, un groupe de liaison de la Transition en France a été créé il y a 3 ans et demi par les transitionneurs français "historiques". Il s'agissait de créer une coordination efficace en réseau à l'échelle de la France, en lien avec le mouvement international de Transition, et avec les autres acteurs de la transition en France.
Depuis 3 ans ce groupe a évolué dans sa réflexion autour des différents thèmes : représentation et légitimité, gouvernance, communication, site web, formation... (sur ce dernier point, une équipe de 5 formateurs formés et agréés par le réseau international de Transition s'est constituée et travaille en lien avec le groupe national). Le groupe se nomme aujourd'hui "groupe de coordination "Villes et Territoires en Transition" France".
Sur la base d'un travail collectif depuis Cluny 2013 :
Suite à la rencontre de Cluny en mai 2013, un groupe de travail, mené par Danielle, Jean-Paul et Guillaume, a oeuvré pour redéfinir le coeur de l'organisation de ce groupe de coordination. Lors de plusieurs séances de travail, le groupe a défini différents points (mission du groupe de coordination, structure et principes de fonctionnement).
Il a été en particulier décidé que la création d'une association de droit est nécessaire pour renforcer cette présence et le soutien du réseau, non pour centraliser ni contrôler, mais bien pour faciliter l'évolution du mouvement en France (présence, capacité de répondre, d'organiser...). Cette association permettra également de gérer des financements et éventuellement de rémunérer une/des personnes pour différentes tâches qui s'avèrent trop lourdes pour des personnes bénévoles.

Deux documents fondateurs ont ainsi été élaborés (en pièces jointes:)
- Principes de fonctionnement groupe coordination.pdf
- Missions du Groupe de Coordination Transition France.pdf

Ce groupe fonctionne en écoute et confiance, sur des bases qui nous font penser que la coordination nationale va pouvoir voler de ses plus belles ailes très prochainement.
Il est aujourd'hui proposé d'organiser un "événement" rassemblant tous les "transitionneurs" intéressés, afin de consolider ensemble les bases de cette association: ses objectifs, ses premières actions, son organisation, ses modes de décision.
Cet événement a pour objectifs:
- décider de l'organisation de l'association nationale "groupe de coordination transition" (peaufiner les statuts ; dessiner une gouvernance partagée ; définir des rôles)
- valider les documents cadres de l'association (missions, fonctionnement)
- arrêter une stratégie commune sur les sujets importants d'actualité:
interaction avec les autres organisations françaises;
implication dans le collectif pour la transition;
relations avec Transition Network et les autres Hubs internationaux) ;
utilisation et recherche de subventions;
salariat au sein de l'association ;
(...)
- définir les prochains projets prioritaires et actions.

Dans l'esprit de la Transition :
Le week-end sera constitué de différentes séquences (cohérentes au sein d'un processus global) animées dans l'esprit de la transition, et notamment :
« Tête, mains et cœur » ;
« Tous sont nécessaires » ;
« Laissons les choses aller là où elles veulent... »

Les éléments évoqués plus haut seront présentés comme une proposition à tous les présents, pour l'améliorer et la valider. Il est recommandé d'en prendre note et de préparer questions et réactions constructives.

Pour participer :
Cet événement se déroulera sur 2 jours, les 14-15 juin, près de Fontainebleau (accès facile par le train).

Les frais de participation seront "péréquationnés" selon les moyens de chacun (à titre indicatif, compter en moyenne 50€ pour l'hébergement et la nourriture).
Les frais de transport seront mutualisés au mieux afin de tenir compte de la distance.

Nous serons hébergés dans une grande maison au bord d'une forêt, pouvant accueillir 30 personnes en dur (et d'autres sous tente). Le nombre envisagé est donc d'environ 30-40 (ce qui était à peu près le nombre de présents à la réunion de Cluny en mai 2013)
Du fait de ce nombre limité de place et de la logistique, il est demandé de s'inscrire au moyen du formulaire suivant:
https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?usp=sharing&formkey=dFFsMUQ2YXVRLWJ1ZDFya2hSOS1Ba0E6MA#gid=0

Dans la perspective joyeuse et constructive de se retrouver pour cette étape fondamentale dans le développement de la Transition en France,

Pour le groupe de coordination Villes et Territoires en Transition France,
Anne Amblès, Claire Carré, Corinne Coughanowr, Kitty De Bruin, Guillaume Dorvaux, Danielle Grunberg et Etienne Lecomte

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

template joomla