Lettre de Janvier 2015 de l'UPE

Imprimer

Mise à jour le Jeudi, 15 Janvier 2015 06:35 Écrit par webmaster Jeudi, 15 Janvier 2015 06:32

Get se fait le relais de la 1ere lettre de l'année 2015 l'Universite Populaire de l'environnement


LETTRE DE JANVIER-FÉVRIER 2015

Difficile d’écrire un édito sur l’environnement dans le contexte qui vient de nous frapper.

Pourtant, sans avoir à y réfléchir très longtemps, on constate malheureusement un lien entre ce déchaînement dont nous avons été les témoins atterrés, et les préoccupations qui sont ordinairement les nôtres, à l’Université Populaire de l’Environnement.

Notre système d’organisation de la société, à un niveau planétaire, est basé sur une surconsommation maintenant reconnue comme telle. 
L’économie sous-tendant ce système est fondée sur la croissance*, prédatrice des ressources, destructrice de l’environnement et déstabilisante pour le climat. Cet état de faits dont l’évidence s’impose désormais de plus en plus à nous tous, quelle que soit notre situation géographique ou notre place dans l’échelle sociale, est générateur de profondes inégalités.

Ajoutons à cela un grave déficit de prise en compte de nos valeurs fondatrices et un total manque d’analyse critique autre que marginal sur les fondements de l’organisation actuelle.

Fatalement, cette combinaison est ressentie plus ou moins durement, et est la cause de frustrations que certains expriment avec violence et aveuglement, en fonction de l’idéologie qui les guide. Bien sûr, à ce stade, rien n’est excusable. L’écrire est un euphémisme.

Prenons simplement conscience que notre système est de plus en plus violent, et que les réactions de rejet à son encontre le sont de plus en plus en retour. 

... À l’Université Populaire de l’Environnement, la démocratie** et lesvaleurs qui s’y attachent sont le socle de notre pensée et de nos actions. 
Et la démocratie n’a pas besoin d’adjectif pour l’accompagner, mais seulement d’une population correctement informée (c’est-à-dire autonome en ce domaine), et prenant sa part des responsabilités. Nous vous invitons donc à vous engager personnellement*** pour réfléchir sur la situation actuelle, être une force de proposition, et agir en dehors de toute idéologie dans le sens des changements souhaitables.

Bref, changeons le système, pas le climat !****(sauf le climat social)

Bonne lecture du programme, ici et sur notre site, et à bientôt.
L’équipe de l’Université Populaire de l’Environnement


* ** *** **** : voir : http://www.upeaquitaine.org/lettre-de-l-upe/